• Juillet 2016 : deux semaines à Montpellier avec Marla

    Hey ! Alors j'écris cet article pour décrire mes vacances de juillet à Montpellier qui était jute magiques. Je suis partie voir ma copine Marla (c'est un surnom que je lui donne) et pour résumer nos vacances : soirées, chill, alcool et drogue (bon j'ai pas pris de drogue). C'était super de se sentir vivante bien que bouffée par les moustiques car possède un sang très succulent. On a oublié nos problèmes, fait la fête et rigolé comme on pouvait et ça je n'oublierai pas, enfin je crois pas.

    On est aussi allées à un festival d'éléctro qui était super, les mecss savaient bien mixer pour le bonheur de nos oreilles. Bref, Montpellier est une ville que j'affectionne beaucoup pour les gens là-bas qui se prennent pas la tête. Ils jugent très peu les gens généralement, c'est pas comme à Bordeaux bien que j'aime ma ville. 

    Enfin voilà un court article que je me devais de poster.

    xx


    8 commentaires
  • Diana Vreeland : The Modern Woman

    Diana Vreeland est une éditrice de mode née en 1903 à Paris et morte  le 22 août 1989 à New York. Elle est notamment connue pour avoir  contribué à la rédaction des magazines Vogue et Harper's Bazaar en tant que chef rédactrice. Vreeland est une influencer,une travailleuse (son entourage disait d'elle qu'elle était très perfectionniste) et  une personne à la fois élégante et moderne dont la vie et la vision des choses étaient enviées par tous. Son goût pour les soirées mondaines et sa soif de modernité et de perfection ont fait d'elle l'icône de mode qui a marqué une bonne partie de l'histoire de la mode.

    Histoire et carrière

    Enfance et mondanités

    Diana Vreeland grandit à Paris avec sa soeur Alexandra et ses deux parents américains et britanniques. Lors de son enfance, elle voyage beaucoup et découvre de nombreux pays. Vers ses 10 ans elle émigre aux Etats-Unis à New York où elle rencontre Buffalo Bill, un mondain chasseur et figure mythique de la Conquête de l'Ouest. Ils deviennent tous les deux des hauts personnages de la société dorée allant même jusqu'à faire deux apparitions dans le très reconnu magazine Vogue en 1922.

    Vreeland passe souvent à Paris pour rendre visite à ses amies Coco Chanel, créatrice mythique et Suzanne Belperron, joaillière.

    La vie de Diana Vreeland prend une autre tournure lorsque, le New York Times révèle un scandale concernant un divorce où sa mère, Danielle Vreeland est impliquée (elle était mariée à Michael Ventura, business man possédant un bon pedigree marketing). Le scandale eut lieu une semaine avant le mariage de Diana avec son époux le banquier Thomas Reed Vreeland.

    Diana part migrer à Londres en 1928 peu de temps après la mort de sa mère et y rencontre les Tiller Girls, un groupe londonien de l'époque et fréquente également d'autres figures mondaines telles que le critique d'art Sacheverell Sitwell, le peintre Christian Bérard ou encore le compositeur Cole Porter. Elle retourne ensuite à New York en 1935.

    Harper's Bazaar et Vogue

    Vreeland décide d'entamer une carrière journalistique et collabore avec le célèbre magazine de mode Harper's Bazaar en devant d'abord journaliste avant de devenir rédactrice en chef. Elle travaille avec Richard Avedonet et Louise Dahl-Wohlfe, deux photographes qu'elle fait connaître au sein du magazine. Sa rubrique culte et extravagante "Why don't you..."  fruit de sa collaboration avec Carmel Snow demeure très appréciée des lecteurs. Sa carrière est florissante (elle donne des conseils de mode notamment la duchesse de Windsor et la première dame des Etats-Unis, Jackie Kennedy) mais c'est sans compter sa vie privée en tant soit peu compliquée : son mari part au Canada lors de la deuxième guerre mais vit bien cette distance malgré tout.

    Diana parvient à révolutionner Harper's Bazaar en y mettant sa touche de modernité et de sarcasme tout en étant élégante. Elle met au goût du jour le sulfureux et l'ambition avec audace.

     

    En 1962, Diana Vreeland rejoint les colonnes de Vogue, recrutée par Alexender Liberman. Elle devient ensuite rédactrice en chef l'année suivante. Elle popularise les Swinging Sixties et les jeans et fait poser de nombreuses stars dans des éditoriaux. Les premières supermodels, Jean Shrimpton et Twiggy posent également pour Vogue. Elle lance également la carrière de trois créateurs maintenant iconiques : Oscar de la Renta, Diane von Fustenberg et Manolo Blahnik. Ses éditoriaux, tous plus au moins insolites et fantaisistes (le fait qu'elle faisait poser des mannequins à l'autre bout du monde était révélateur de son goût pour le voyage et son ouverture d'esprit sur le monde) et recherchés étaient néanmoins très coûteux et fut la cause de son renvoi en 1971. Elle fut remplacée par Grace Mirabella.

    Diana Vreeland fut affublée de prix prestigieux : elle est décorée en 1970 du chevalier de l'ordre national du Mérite et chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres en 1985. Elle décède en 1989, à l'âge de 86 ans. Plus tard, elle inspira des personnages de films comme  Maggie Prescott dans le film Drôle de Frimousse ou encore Polly Maggoo dans Qui êtes-vous, Polly Maggoo ?

     

    Carrière de Diana Vreeland en image : (source : VOGUE)

    Diana Vreeland : The Modern WomanDiana Vreeland : The Modern Woman

    Diana Vreeland : The Modern Woman

    Diana Vreeland : The Modern Woman


    votre commentaire
  • Fast Fashion :l'éclosion d'une nouvelle ère dans l'histoire de la mode

    Daria Werbory pour le catalogue Mango Eté 2014

     

    Prix abordables et collections prêt-à-porter après checking: voilà deux termes qui pourraient qualifier le <<fast fashion>>, antonyme du <<slow fashion>> qui, lui, privilégie des collections de luxe aux prix beaucoup moins abordables et à l'attente plus longue.  Phénomène récent, le fast fashion est apparu il y a plusieurs années et a accéléré la commercialisation et la fabrication de nouvelles collections.  

    Les principaux pionners de ce marché sont Zara, H&M et Mango qui s'associent de plus en plus aux enseignes de luxe (prenons l'exemple de la collection Balmain x H&M qui a vu ses stocks s'écouler en l'espace de quelques heures). Le fast fashion apporte une nouvelle vision de la mode plus abordable et moins inaccessible. Mais le fast fashion peut-il vraiment concurrencer le slow fashion ?

    Un prêt-à-porter rapide et abordable qui concurrence les marques de luxe

    La première chose qu'a à offrir une enseigne fast fashion est la possibilité de pouvoir s'offrir une pièce de la nouvelle collection directement après sa sortie. C'est son principal avantage sur le slow fashion, qui requiert du temps avant d'être mis en vente. Le deuxième avantage de celui-ci est son abordabilité, les collections ne nécessitant pas un salaire à 5 chiffres ou une privation de repas pendant une semaine. Le fast fashion touche depuis récemment tous types de clientèles, les plus consommateurs étant les classes populaires et moyennes. Certaines maisons de luxe, voyant le potentiel concurrentiel des grandes surfaces monter décident d'abandonner les six mois d'attente avant la mise en vente de la collection et commercialise leurs produits directement après le défilé.

    Nous pouvons prendre exemple sur Rebecca Minkoff qui présente sa collection printemps/été six mois après les autres marques de luxe mais qui la rend disponible immédiatement après son défilé. Les designers des marques prestigieuses l'ont bien compris : les enseignes contribuant au fast fashion proposent les tendances du moment plus rapidement et à des prix brisant toute concurrence, ce qui fait de l'ombre au slow fashion car les tendances se déclinent. Certaines restent trois mois, d'autres un an... La durée d'une tendance n'est jamais assurée et cela peut jouer en faveur de l'industrie du fast fashion. Car pourquoi acheter une pièce tendance à 300€ si celle-ci s'essouffle au bout de six mois ?

    Influence des réseaux sociaux et soif d'innovation

    La fulmination du fast fashion est en partie due à l'influence des réseaux sociaux, en particulier Instagram et Twitter qui contribuent maintenant aux lancements des tendances. Les stars d'Instagram (principalement youtubers ou Instagram models) lancent désormais les tendances et cela n'a pas échappé au flair des enseignes populaires qui les paient pour promouvoir leur marques. Leur influence est évaluée au nombre de followers qu'ils possèdent et plus ce nombre est grand, plus ils sont susceptibles d'attirer de la clientèle.

    La publicité via réseaux sociaux concurrence une nouvelle fois les marques de luxe qui celles-ci utilisent des égéries pour promouvoir leur collections. Les consommateurs potentiels sont en recherche de créativité et de renouveau accessible. Ils exigent et les marques doivent répondre à leur attentes en surfant sur les tendances, ce qui explique l'engouement face aux réseaux sociaux qui sont désormais des outils indispensables pour pouvoir s'étendre sur le marché de la mode.

    Mango et Zara : extension vers le haut de gamme pour améliorer leur image ?

    La montée de gamme de certaines enseignes est un phénomène tout à fait récent : ces marques aux qualités normalement minimes veulent se rapprocher de l'univers du luxe tout en accélérant la productivité de leurs collections et améliorent donc la qualité du visuel de leurs vêtements pour ainsi valoriser l'image de la marque au détriment des prix de celle-ci qui se voient donc augmentés. Le rapprochement des enseignes telles que Zara vers le luxe est réservée et discrète puisqu'elle nourrit les attendes du client qui veut se rapprocher du prêt-à-porter de luxe sans pour autant dépenser une somme astronomique. L'illusion de porter de la haute qualité floute donc l'inflation du prix des vêtements et la hiérarchie entre le luxe et l'industrie low price, moins visibles désormais. Mais l'illusion est trompeuse car la hausse du visuel n'inclut pas la hausse de qualité. Effectivement, la production des vêtements Zara reste dans la main d'oeuvre low-coast et de tissus de qualité minime.

    L'industrie de la mode vit donc un phénomène viral et révolutionnaire et est désormais contrainte de se plier à ses exigences. Le fast fashion gagne du terrain face au slow fashion et alarment les créateurs qui cherchent déjà les moyens de s'adapter à celle-ci.


    10 commentaires
  •  

    Terminale, here we go

    Bac de Français : vaincu. Bac de sciences : vaincu. Je n'ai rien révisé car j'ai sous-estimé ces épreuves anticipées. Mais j'ai vaincu. Je pars avec des points d'avance sans avoir fait quoique ce soit, cela est plutôt posé. Je ne pourrais sûrement pas faire la même chose cette année étant donné que je jouerai mon avenir et mon avenir je le veux un minimum bien et selon mes envies donc je ne vais pas trop jouer avec le feu (surtout avec le downfall du troisième trimestre que je me suis pris en pleine face!).

    Concernant les jobs j'ai déjà commencé à bosser chez un vendeur de presse histoire de gagner de l'argent et comprendre comment les ventes de magazines se font.

    J'ai également acquis quelques notions d'économie (pourtant je suis nulle en maths), je pars donc sur un bon pied niveau "apprentissage du monde professionnel". Mais j'espère progresser dans ce monde et pouvoir faire ce dont j'ai envie. Concernant le blog, je compte parler de la PFW et de nouveaux portraits de créateurs. Je compte aussi écrire un article sur l'histoire de la maison Dior. Je ferai tout ça au feeling. J'ai pensé à introduire des sujets de sociétés qui pourrait être intéressants, je songe à faire ça un peu plus tard vers la fin des grandes vacances.

    J'ai préparé des articles pour vous qui seront publiés au fil des jours pendant ces mois de vacances.

    Allez, je vous laisse, une partie de League m'attend -ou pas.

    xx


    votre commentaire
  • Alexander McQueen

    Histoire et carrière

    Lee Alexander McQueen était un styliste londonien, surnommé "le hooligan de la mode" (surnom qui souligne son côté rebelle que l'on peut apercevoir sur beaucoup de ses créations) ou "l'Enfant terrible (en raison de son côté provocateur). Il a marqué en tant que légende l'histoire de la mode et a habillé de nombreuses célébrités comme Lady Gaga ou encore Björk.

    Il naquit à Londres en 1969 dans un foyer modeste de six enfants dont il est le cadet et connaît une enfance funeste. A l'âge de seize ans, Alexander McQueen trouve sa vocation dans la haute couture et entame une carrière de couturier. Il exerce ses débuts dans la prestigieuse maison spécialisée pour les tailleurs hommes, Anderson & Sheppard où il eût la chance d'habiller le prince Charles. Dans les années 1990, McQueen se forme dans l'école de mode londonienne, Saint Martins avant de poursuivre sa carrière dans la capitale de la mode, Paris où il rencontre de nombreux stylistes de renom dont John Galliano, ancien directeur artistique de Dior à l'époque à la tête de la maison de haute couture française Givenchy.

    Il devient créateur artistique de Givenchy en 1996, succédant au sulfureux Galliano. L'année suivante, il se voit récompensé du prix britannique du styliste de l'année. McQueen met fin à son règne dans la maison Givenchy et intègre la maison Gucci en tant que directeur artistique en 2001. Il crée ensuite sa propre marque de prêt-à-porter pour femme et lance sa première collection homme en 2002. Des boutiques voient le jour à Londres, Milan, New York et Los Angeles. Il parvient alors à se libérer et à exprimer son talent et sa créativité à travers des collections iconiques, surréalistes et sombres, toujours fidèles à lui. Il brise l'esprit guindé de la haute couture et apporte une touche provocatrice voire lugubre dans ses défilés. Chacune de ses collection possède une thématique singulière: la collection automne hiver 2008/2009 dont le nom en dit long sur la collection ("The girl who lived in a tree") présentée à Paris montrent des mannequins sont façonnées d'habits dont les couleurs sont nuancées de noir, de blanc et de rouge. Les découpes, les imprimés et les formes de chaque tenue sont fantaisistes et nous font penser à un monde surréaliste connecté avec la nature.

    Ses collections connaissent un énorme succès et attire beaucoup la clientèle aisée à la recherche d'originalité et d'innovation. Sa première ligne de chaussures est lancée en 2005 puis se lance dans la parfumerie avec Kingdom et McQueen. Une collaboration entre lui et Samsonite pour une ligne de bagages de luxe naît en 2007 avant sa dernière collaboration sport wear avec Puma en 2009. McQueen met fin à son ascension en se suicidant quelques jours après la mort de sa mère en février 2010.

    Ses créations les plus iconiques

    Bustier de cuir de cornes d'impala (collection It's a Jungle Out There automne/hiver 1997) - Corset Vertebral (collection printemps/été 1998) La Robe plumes de canard (collection The Horn of Plenty automne/hiver 2009) - Ensemble Neptune's Daughter (printemps/été 2010)

    En savoir plus sur Alexander McQueen et son travail

    Le documentaire "Le Testament de McQueen" de Loïc Prigent

    La biographie anglophone "Genius of a generation" de Kirstin Know

     

    "Je veux mettre en valeur les femmes. Je veux que les gens craignent les femmes que j'habille" -Alexander McQueen


    6 commentaires
  • BACK TO THA BASIC

    Il est deux heures du matin. Cela fait exactement plus de quatre mois que je n'étais pas allée sur mon blog. Pourquoi encore une absence prolongée alors que j'avais promis de m'occuper davantage de mon blog ? Hé bien je dirai qu'il s'est passé beaucoup de choses dans ma vie (surtout sentimentale) même si ça n'aboutit à rien de concluant, au contraire. 

    Enfin je reviens pour vous dire que j'ai eu 13 au bac blanc de français en révisant... un jour avant (voyez vous comment je peux être une vraie limace quand je m'y mets). Mais j'ai eu une bonne note donc ça passe. Après concernant mon deuxième trimestre, je suis à deux points de mon objectif que j'avais fixé (14) encore une fois sans avoir rien branlé. Donc je pense m'y mettre vraiment (enfin je dis ça mais à cette heure ci je n'ai toujours pas commencé mes révisions d'oral blanc).

    Ah, des fois je peux vraiment être flemmarde quand je suis désintéressée... J'aime beaucoup la littérature (surtout des années 20) mais la façon dont les professeurs nous l'enseigne me détache de ce que j'aime le plus. Du coup je poursuis mes lectures chez moi et j'essaye d'écouter du mieux que je peux.

    Donc pour la énième fois je vais essayer de reprendre l'agencement de mon blog de façon à le maintenir actif, parce que ça fait vraiment trop longtemps et qu'écrire à propos de vêtements, d'art (sous toutes ses formes) et de tissus pendant que je sirote un demi verre de rhum me manque un peu.

    Sur ce, je vous laisse et je vous promets quelques articles si la flemmardise ne prend pas le dessus sur moi.

    xx


    8 commentaires
  •                                            

                                                SOURCE : TERRY RICHARDSON

    Terry Richardson pour DUNE MAGAZINE (1996)Terry Richardson pour DUNE MAGAZINE (1996)Terry Richardson pour DUNE MAGAZINE (1996)


    5 commentaires
  • 2016 : Nouvelle année, nouveaux objectifs

    Vous connaissez toutes le dicton : nouvelle année, nouvelles résolution ! Avant tout je vous souhaite bonne année et bonne santé.

    J'ai décidé de ne pas en prendre mais en revanche me fixer des objectifs à atteindre car cette année j'ai mon bac de français et de sciences à passer. Je veux aussi m'intégrer dans le monde professionnel en recherchant activement des stages (de journalisme de préférences). Alors je fais énumérer tous mes purposes et me donner les moyens d'y arriver !

    Je vous suggère d'en faire de même, surtout pour les lazy girls comme moi car on est difficile à motiver, mais dès qu'on l'est rien ni personne ne nous arrête.

    PURPOSES

    - OBTENIR UNE MENTION A MON BAC DE FRANCAIS

    - OBTENIR AU MOINS 12 AU BAC BLANC DE FRANCAIS (février 2016)

    - OBTENIR UN STAGE

    - M'OCCUPER DAVANTAGE DU BLOG

    - ALLER DAVANTAGE AUX MUSEES 

    - OBTENIR AU MOINS 14 DE MOYENNE AU DEUXIEME TRIMESTRE

    - REUSSIR MON TPE

    - FINIR MA NOUVELLE ET LA MONTRER A MA PROF DE FRANCAIS

     


    9 commentaires
  • Hello everyone ! Je n'ai pas été taguée mais j'ai voulu le faire par pur plaisir et surtout par ennui. Le tag a été crée par NinaR et je l'ai trouvé sur le blog de Clara D. Il vous suffit juste de répondre aux questions et ensuite de le mettre à votre tour sur votre blog !

    1. Votre indispensable maquillage ?

    L'eyeliner. Je dirai aussi le mascara qui permet d'agrandir mon regard.

    2. Votre indispensable mode ?

    Les jeans noirs car ils amincissent mes cuisses et épousent mieux mes formes que les jeans simples.

    3. Votre péché mignon culinaire ?

    Les gâteaux bios tout simplement parce que c'est délicieux et que ça fait pas grossir !

    4. Es-tu abonnée des magazines féminin ?

    Je ne suis pas abonnée mais j'ai l'habitude d'acheter Vogue ou L'Officiel qui sont mes magazines préférés. Je lis aussi Elle.

    5. Es-tu une adepte aux films de fille ?

    Pas vraiment, non. Ce n'est pas ma tasse de thé les films romantiques (je fais une exception pour Closer et Awkward).

    6. Quelle est ta série préférée ?

    J'adore Games of Thrones, Gossip Girl et Orange Is The New Black. J'aime aussi Scandal et How To Get Away With Murder.

    7. Quelle est ta musique préférée ?

    Sans doute Infinity de The XX. Sinon j'écoute tout ce qui est house, éléctro posé etc... Mais j'aime aussi le rock (en particulier le grunge et un peu le métal). J'écoute du chill hip-hop (US) de temps en temps mais je suis pas fan de rap.

    8. Ton accessoire, gadget indispensable ?

    Mon sac à main et mon portable ! Vous me verrez jamais sans ces deux là.

    9. Le cliché sur les femmes qui t'agace le plus ?

    Tous, je ne suis pas adepte du tout des clichés mais celui qui me fait grincer des dents : les femmes sont faites pour avoir des enfants et se marier. Je n'aspire à aucun des deux et ça ne m'empêche pas de vivre. Je trouve qu'on est beaucoup plus dur envers les femmes que les hommes à ce niveau là.

    10. Ta définition du féminisme ? Ajoute à la suite la vraie définition.

    Pour moi (qui suit une intersectional feminist) le féminisme est le mouvement qui se rapproche le plus de l'humanisme. Nous nous battons pour faire valoir nos droits mais on se bat aussi contre l'injustice et on fait autant valoir les valeurs des hommes que celles des femmes (les problèmes dont on ne parle pas assez comme le viol sur les hommes et l'hypermasculanisation), et je trouve ça dommage que la plupart des hommes ne le comprennent pas. Notre mouvement ne veut pas l'extinction des hommes ou autre bullshit mais l'égalité et la justice.

    Vraie définition : Le féminisme est un ensemble de mouvements et d'idées politiques, philosophiques et sociales, qui partagent un but commun : définir, établir et atteindre l'égalité politique, économique, culturelle, personnelle, sociale et juridique entre les femmes et les hommes.

    11. Ta place de femme dans la société ?

    En tant qu'adolescente au lycée, on attend de moi d'être polie, rigolote, sociable, gentille.. A peu près comme tout le monde quoi (désolée mais être gentille est souvent au dessus de mes forces mais j'essaye). Mais y a un truc qui fait tilt : Au collège, comme la plupart des filles je me prenais des réflexions misogynes et ça c'est inacceptable. Et pourtant tout le monde fait comme si il n'y avait aucun problème, comme si c'était normal que les garçons aient déjà ce genre d'idées en tête et se permettent de nous parler et de nous traiter comme moins que rien. Donc je dirai qu'elle est minime même si ça m'incommode.

    12. Justement, comment considères-tu la place de la femme dans la société ?

    Je trouve que la société est trop dure envers la femme et lui attribue un rôle "secondaire" voire minime. Nous devons toujours être polie, élégante, pas vulgaire, pas trop prude mais pas "salope" non plus, intelligente mais pas trop (sinon ça dérangerait l'égo des hommes), pas trop mince mais pas trop grosse, laisser faire l'homme ce qu'il veut parce que c'est un homme,"Tu devrais plutôt être flattée d'être sifflée dans la rue", "Oui mais elle a quand même aimé ça même si c'était un viol" et je préfère pas tout énumérer. Bref on a non seulement fabriqué un idéal mais en plus la société "contrôle" la femme et ses pensés. Ca passe de nos fringues à ce qu'on doit penser et comment on doit réagir à chaque situation. Personnellement j'en ai marre de tout ça, et je vais pas me plier à ces exigences complètement tordues.

    13. Une femme qui selon toi à marquer l'existence ?

    Coco Chanel pour avoir libéré la femme. Je dirai aussi Malala Yousafzai, Marilyn Monroe et Madonna. 

    14. Une actrice que tu admires ?

    Angelina Jolie parce qu'en plus d'être magnifique, elle est brillante, élégante, généreuse, cultivée et intelligente. J'admire beaucoup cette femme et c'est l'un de mes modèles.

    15. Une chanteuse que tu adores ?

    Lana Del Rey car ses chansons sont uniques. Elles sont charmantes, sexy, sulfureuses et j'adore.

    16. Ton personnage féminin de dessin animé préféré ?

    Aucune parce que je ne regarde jamais les dessins animés.

    17. Selon toi, qu'est ce qui fait la beauté et le charme d'une femme ? Cites trois exemple de femme qui t'inspire chaque jour.

    Son côté transcendant et inaccessible. Une femme intelligente, cultivée, élégante, une femme fatale quoi. Une femme qui aime jouer, mais qui joue toujours mieux que les autres, celles qui fixe ses règles. Celle qui a le monde à ses pieds. Alors il y en a beaucoup mais je dirai Angelina Jolie, Dita Von Teese et Beyoncé. Et Kate Moss (désolée j'ai pas pu résister 3 c'est pas assez)!

    18. Quel métier qualifié d'homme aurais-tu aimé exercé ?

    Trader. Je ne suis pas très bonne en maths, mais diriger l'économie d'une grosse société m'aurait bien plu.

    19. Le paradoxe féminin qui t'étonne le plus ?

    Le fait que les créations de haute couture soit plus axés sur une clientèle féminine alors que la plupart des designers sont des... hommes !

    20. Penses-tu que le féminisme peut être quelque chose de dangereux ?

    Non parce que les extrêmes ne font pas parti de notre mouvement.

    21. Quel genre de fille t'agace le plus ?

    Les idiotes et les niaises un peu trop rêveuses qui ne font que parler de mecs.

    22. Quel genre de fille aimes-tu fréquenter ?

    Les partygirls, les filles avec qui on peut avoir des discussions intellectuelles, les filles drôles, matures et intelligentes. J'aime aussi les filles intrigantes.

    23. Cites au moins 5 célébrités féminines qui sont pour toi synonyme de beauté et de charme ?

    Angelina Jolie, Kate Moss, Naomi Watts, Victoria Beckham et Emily Ratajkowski.

    24. Cite au moins une célébrité féminine à qui tu t'identifie ?

    Angelina Jolie (enfin plus niveau personnalité et encore)

    25. A ton avis, pourquoi la plupart des nanas sont raides dingues de Georges Clooney, Brad Pitt, etc ?

    Parce qu'ils sont élégants, respectueux, charmants et intelligents.

    26. Que penses-tu de la chirurgie esthétique ?

    Je trouve cela bien quand c'est pas dans l'excès. Et ça permet à des gens de se sentir mieux dans leur peau.

    27. Que penses-tu de la mode "Healthy" très présente sur la toile ?

    C'est n'importe quoi et ça peut entraîner des gens dans les TCA ou pire: l'orthorexie et je sais de quoi je parle. "Healthy" c'est pas approprié quand la tendance est malsaine.

    28. A partir de quel moment tu considère quelqu'un comme superficiel ?

    Dès qu'il fait son jugement sur la couverture du livre.

    29. Le prénom féminin qui tu aimes le plus ?

    Isabel.

    30. Le prénom féminin que tu déteste le plus ?

    Jessica, Juliette

    31. Journée shopping : quels sont tes premiers achats ?

    Ce dont j'ai besoin, c'est un bon début 

    32. Une mode que tu ne comprend pas ?

    La mode "tumblr" je trouve ça non seulement inutile mais en plus c'est bizarre, mais vraiment. C'est tordu. Mais que voulez-vous, les gens sont en recherche d'authenticité.

    33. Selon toi, qu'est-ce qui est ridicule ?

    Les gens ignorants et stupides qui pensent être intelligents.

    34. Ta destination rêvée ?

    L'Angleterre.

    35. Ton rêve le plus fou ?

    Devenir directrice artistique ou astronaute. Mais ce sont des rêves, ce ne sont pas mes aspirations (bien que je veuille travailler dans la mode)

    36. Si tu devais soutenir un projet caritatif, un thème, une action, lequel serait-ce ?

    La discrimination

    37. Qu'est-ce que vous détestez faire en tant que femme ?

    Porter des talons (mais c'est trop esthétique pour ne pas être portés)

    38. Qu'est ce qui peut gâcher votre journée ?

    Dès que quelque chose ne se passe pas comme je l'ai prévu, ça m'agace facilement.

    39. Lorsque tu vas chez le coiffeur, quelle coiffure demandes-tu ?

    Brushing ou balayage (retouche)

    40. Qui tagues-tu ?

    Tout le monde.

     

     


    4 commentaires
  • FW Milan - Prada Fall 2015

    [Pour regarder les tenues en intégralité veuillez cliquer ICI]

    NB: Je n'ai pas regardé le défilé je ne peux que vous décrire les tenues dans sa globalité.

    Prada a présenté sa nouvelle collection automne de prêt-à-porter à la fashion week de Milan et on ne peut que faire d'éloges sur cette collection qui nous rappelle les années sixties.

    Décryptage et impressions

     La collection reste fidèle à la maison de haute couture et mise sur le style rétro chic-décontracté avec des couleurs pastelles pour les trench et les cabans et des couleurs aux nuances plus sombres pour les robes taillissimes.

    Les imprimés sont classiques avec une touche d'originalité (tenue 13 et tenue 36) et de décadence tout en restant sophistiqué et sobre. Les robes rendent les mannequins transcendantes et classes avec une touche de naturel apportée par un maquillage nude et discret. Les sacs parfaitement assorties à leur tenues respectives et les gants longs cultivent en même temps l'élégance des tenues et donnent du peps aux vêtements. 

    Les chaussures sont pour le moins conventionnelles: des mocassins habillés, des salomés et des charles IX vernis aux couleurs chaudes qui permettent de sublimer les créations. 

    En bref

    La collection est bien réussie et reflète parfaitement Miucca Prada et ses créations.


    1 commentaire
  • Histoire et Carrière

    Elie Saab (né le 4 juillet à Beyrouth) est un styliste Libanais et membre correspondant de la Chambre Syndicale de la Haute Couture.Il travaille principalement les broderies, la mousseline de soie, la dentelle et les robes plus ou moins marquées. Il habille également les plus grandes célébrités (Halle Berry a été un grand tremplin pour sa carrière de couturier). Les talents et la passion d'Elie Saab pour la haute couture sont précoces : il commence à découper des patrons et à dessiner des croquis à seulement 9 ans. 

    A dix-huit ans, il fonde son propre atelier dans sa ville d'origine en 1982 avec un groupe de personne et présente son premier défilé. Le projet rencontre un succès auprès de la gente féminine Libanaise.

    En 1997, il est intégré à la Camera Nazionale de la Moda et présentera ses collections à Rome durant deux ans. Il sort ensuite sa première ligne de vêtements prêt-à-porter qu'il présente à la Fashion Week de Milan et rencontre un franc succès : les clientes et les boutiques se multiplient à l'international (Paris, Londres, Hong-Kong...) Il est invité à défiler à Paris par la Chambre Syndicale de la Haute Couture à Paris puis intègre le comité prestigieux en 2003. Entre temps, il ouvre un show room et s'installe au triangle d'or pour élargir sa clientèle. Il lance sa propre ligne de parfum (2012) et collabore avec des enseignes telles que M.A.C et BWM.

    Il associe la culture orientale libanaise à la culture occidentale et travaille avec des matières sophistiquées telles que le satin, le taffetas et joint à celles-ci des matières plus légères comme la dentelle et la mousseline qui sont associées à des broderies de pierres précieuses.

    Ses créations les plus iconiques

    Robe d'Halle Berry au oscars 2002 -

    "Ma personnalité reflète mes créations. Je suis en phase avec moi-même et je suis transparent à l'instar de mes créations" - Elie Saab

    Site http://www.eliesaab.com/

     


    1 commentaire
  • Portrait : Ellen Von Unwerth

    Essentiel

    Ellen Von Unwerth est une photographe de mode née en Allemagne en 1954. Avant d'être l'une des photographes les plus célèbres du monde, elle a mené une carrière de mannequin.

    Genre : charme, mode

    Carrière 

    Ellen est connue pour être la première à avoir photographié Claudia Schieffer pour Guess Jeans et remporte en 1991 le prix du Festival International de la Mode.

    Connaissant un franc succès (elle multiplie les photoshoots avec des stars et mannequins), Ellen décide de ne pas s'arrêter à la photographie en réalisant des clips musicaux et deux films dont l'un est avec Demi Moore 

    Impression

     Ses photographies sont accentuées par des couleurs et des nuances vives dégageant de l'originalité, du charme et une once de décadence. On peut facilement reconnaître ses photos grâce à son authenticité.

     

     


    votre commentaire
  • "Les Beehive" par Ellen Von Unwerth

    "Les Beehive" par Ellen Von Unwerth 

    Cliquez pour agrandir

    Clip sur Madame Figaro

     Source: www.lesbeehive.com

     


    12 commentaires
  • Reprendre le blog ?

    Bonjour (ou plutôt bonsoir vu l'heure à laquelle je rédige actuellement cet article) ! Cela fait un bail que je n'ai pas rédigé d'article. Alors je donne un peu de mes nouvelles : je passe en 1ère L et je compte bien m'accrocher !

    Mentalement j'ai beaucoup changé, je dirais même mûri. Cela fait un moment que j'aime bien la haute couture et je vais focaliser mon blog sur l'art et la haute. Je veux développer une bonne culture générale globale et je veux apporter dans mon blog un renouveau qui sera plus sérieux (voilà la raison de pourquoi certaines rubriques ont disparu et d'autres apparu). 

    Comme le dit le titre, je compte reprendre le blog et faire des revues sur des collections, "déceler" pour vous les créateurs peu connus mais à la fibre artistique magique, ou encore repérer des photographes/artistes dont le travail déçoit rarement !

    Pour cela il me faudra beaucoup de temps, donc il se peut que je fasse tout ça que pendant les vacances.

    Je vous laisse mon twitter haute couture/régime : shelovesmcqueen

    Et mon tumblr : ispeakfashioneasily.tumblr.com


    3 commentaires
  • [Photography by lietruth.tumblr.com]

    Bonjour aux Eklabloggeuses ! Cela fait un bail que je n'étais pas venue. A vrai dire, je dois beaucoup bosser pour mon troisième trimestre et puis il n'y a personne sur cette plateforme. Je dirais même que c'est vide, rare sont celles qui blogguent encore quotidiennement ! 

    Du coup j'ai décidé de me faire un Tumblr où je blogguerai dedans et je parlerai que de haute couture et je blogguerai en anglais (sinon aucune chance de pouvoir interagir avec les gens de tumblr!).

    Je continuerai probablement à venir et à blogguer de temps en temps, mais sûrement plus quotidiennement. D'ailleurs je pense que cet article passera inaperçu étant donné que tous les gens que je connaissais se sont volatilisés d'Eklablog,ahah.

    Sinon je me porte bien, dans 3 semaines j'en aurai fini avec la seconde et je connaîtrai mon orientation... Un peu stressant.

    Bref sur ce je vais vous laisser, bye bye !


    10 commentaires
  • Nirvana

    Nirvana est un groupe qui a été formé en 1987 à Aberdeen. Le chanteur principal est Kurt Cobain.

    Mon avis: Je suis complètement accro à ce groupe, c'est en parti grâce à eux que j'aime le rock "grunge". Y a pas une journée sans que j'écoute au moins une de leur musique.

    Je vous conseille d'écouter Come As You Are, Heart-Shaped Box ou Rape Me.

    Discographie: ICI


    votre commentaire
  • J'adore cette chanson! Je l'ai découverte lors du dernier The Voice (dommage que la fille n'a pas été prise j'adorais sa reprise). Cette chanson me fait tellement penser à quelqu'un...


    1 commentaire
  • Salut! Je vous retrouve avec un article qui parlera de fitness! Je vais vous donner quelques conseils et les choses à ne pas faire! Je partagerai aussi mes exercices avec vous.

    Nutrition:

    1. Pour manger sainement il faut se priver de rien! Si vous voulez un chocolat prenez en un mais ne finissez pas tout le paquet ( et n'en mangez pas tous les jours, le chocolat ce n'est pas de l'eau! On peut s'en passer pendant 1/2 semaine).

    Tout est question de quantité et le choix des aliments. Si vous prenez des courgettes et des fruits, c'est certainement pas ça qui vous fera grossir (d'ailleurs les fruits ne font pas grossir)! Mais il faut en prendre avec modération et ne pas se gaver. En revanche je vous conseille de bannir la junk food et que si vous passez à Mcdo cotentez vous d'une salade et d'une potatoes moyen. Ca sera plus facile à éliminer que les hamburger.

    2. Ne comptez pas les calories dan vos aliments, car cela ne sert à rien! Il faut juste dissocier les bons des mauvais calories (les bons calories se trouve dans une bonne alimentation)! Et encore une fois tout dépend de l'aliment que vous prenez. Mais attention quand même à ne pas trop manger et de ne pas dépasser les 1800 calories que doit manger une femme en moyenne par jour!

    3. Ne pas bannir les féculents! Beaucoup de gens pensent que les féculents (le pain, les pâtes) font grossir! Les féculents sont indispensables pour une bonne alimentation! Ce qui fait grossir dans les pâtes c'est ce que nous mettons en plus. Vous pouvez très bien vous faire des pâtes à l'eau ou mettre très peu de beurre. Quant au pain, une petite tranche de temps en temps ne fais pas de mal.

    [En conclusion, si vous voulez une bonne alimentation, il ne faut pas se priver et doser les quantités. Car quand on se prive, les fringales viennent plus vite et en plus vous prenez du poids. Alors que si vous mangez tous les jours quelques fruits et légumes en vous accordant un petit plaisir de temps en temps, ça ne vous fera pas de mal.]

    Voici quelques photos de mes repas:

    ICI - ICI 

    Fitness:

    -Si vous voulez perdre, faites de la cardio! Ca stimule votre coeur et votre endurance et puise dans vos graisses 10 à 40min peuvent vous faire du bien :) Mais n'en faites pas tous les jours! Personnellement j'en fais 3 à 4 fois par semaine.

    -Le BBG, c'est quoi ? Le BBG aka Bikini Body Guide est un livre anglo saxon écrit par Kayla Itsines qui fait un programme de 12 semaines pour perdre du poids et se remettre en forme. Vous n'êtes pas obligé de le faire pendant 12 semaines si vous êtes déjà assez mince (sinon vos ressemblerez à musclor), mais vous pouvez aussi faire plus de 12 semaines. Les circuits sont à faire le lundi, le mercredi et le vendredi mais vous pouvez aussi le mettre à votre sauce (perso je le fais lundi (parfois mardi), mercredi et samedi)!

    Personnellement j'en suis à ma 2ème semaine!

    Par contre le livre est super cher! Si vous voulez je l'ai en PDF, il faudra me passer votre adresse mail pour que je puisse vous l'envoyer.

    -Quand il n'y a pas le BBG, je fais des petits exercices que je trouve sur la chaîne de Blogilates! Je fais les "6 minutes to" le soir.

    Le matin je fais la planche pendant 40/50sec et 10 jumping jack. :) La planche c'est idéal pour avoir un ventre plat et travaille à peu près tous les muscles.

    Je vous conseille aussi une appli qui fait de bons workout de cardio':

    Freeletics! J'ai également Mon Coach Minceur et Le secret du Poids pour me motiver!

    Et vous, faites vous déjà des exercices ?


    6 commentaires
  • Salut! Alors hier j'ai fais les soldes (sous la pluie),donc je vais vous montrer une partie de ce que j'ai acheté -j'ai acheté aussi des vêtements mais je les mettrai plus tard- (il y aura plusieurs parties car je vais acheter d'autre trucs)!

    Soldes P.1

    Rouge à lèvres KIKO, 6.90€

    Revue: il est super! La texture est crémeuse et c'est pas "flashy" même quand on repasse (bon en même temps c'est la couleur qui ne l'est pas aha), donc je peux le mettre pour le lycée.

    Soldes P.1

    (désolée je l'ai testé avant la photo, ce qui explique l'excès de couleur sur le coin)

    Crayon à lèvres, KIKO 4.20€

    Revue: Là aussi, je suis conquise! Le crayon est facile à appliquer, et la couleur rend bien!

    Soldes P.1

    1. Vernis KIKO Quick Dry, 2.90€ 2. Vernis KIKO 3.90€

    Revue: Je n'ai pas encore testé le rose, mais le rouge est aussi super! Je n'ai pas à remettre une couche pour que la couleur se voit bien, et ça sèche plutôt vite.

    Bilan: Je suis pour une fois agréablement surprise par cette marque (que j'avais un moment boycotté à cause de leur make up de mauvaise qualité)! Ils sont pas très forts en maquillage je trouve, mais leur rouges à lèvres et vernis sont quand même bien! 


    12 commentaires
  • Petit portrait:

    Fauve est un groupe de spoken word d'origine Française (Paris) fondé en 2010 par cinq membres (Quentin Postel, Pierre Cabanettes, Simon Martellozo, Stéphane Muraire et Nicolas Dardillac).

    Leur textes sont plutôt poétiques et touche directement la personne. J'ai écouté quelques musiques, et la profondeur des paroles m'a vraiment touchée. C'est un groupe déjà très écouté -je les ai découvert grâce à mes camarades de classe- et très prometteur! Je vous conseille vivement d'aller écouter Haut les coeurs ou De ceux.


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires